Poèmes du Froid – En pensant à la terre III

Escale


Mettre pied à terre,
Souffler,
Quand le vent tombe.
S’éloigner du vacarme,
Donner leur chance aux sons d’un autre monde :
Ponctuels, isolés, naturels.
Gouter le calme,
Sentir, retrouver les odeurs,
Savourer les couleurs.
Les sens s’étirent,
Se réveillent tout à fait.
Je vagabonde :
Visages inconnus,
Nouveaux rivages,
Infinies perceptions.

En ce moment, tu peux aller voir le projet d’impression des Poèmes du Froid sur Ulule

C’est par ici !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :